Rania et son projet I Love Syria de confection mode.

Dans: Nos articles

Découvrez l'histoire de cette gamme de sacs et pochettes fabriquées en Syrie, par des femmes qui veulent surmonter la guerre. C'est l'entreprise de Rania Kinge, fondatrice de I love Syria.

Rania et son projet

Née en Syrie au sein d'une famille de diplomates,  Rania Kinge a passé la plus grande partie de sa vie à Genève où elle a développé son talent d’artiste et de créatrice de bijoux. Elle est fascinée par les détails les plus intimes du desisgn. Rania est passionnée par la renaissance de l’artisanat de son peuple et par la capacité de production locale de son économie.
Elle ne peut pas vivre simplement en regardant la Syrie tomber en ruine, marginalisée et reléguée au tiers-monde. Voyant ces femmes vivant de charité et son peuple constamment victime de la guerre, elle a décidé d’agir.

Au milieu de la menace constante de Daesch et des fusées qui détruisent son ancienne terre, Rania a lancé une entreprise sociale artisanale qui est devenue le "petit havre" où les femmes syriennes sont employées pour fabriquer différents articles.
Par amour de son pays elle consacre donc tout son temps dans la création d’emplois. Son ambition et son grain de folie lui ont permis de réaliser ses rêves et d’en faire naître chez ces femmes syriennes démunies et blessées par la guerre. Rania leur donne l’espoir de retrouver un pays uni. Elles fabriquent donc des articles branchés et à la mode en ignorant les complications courantes d’une vie dans une terrible zone de conflit.
 Le travail est divisé entre plusieurs ateliers, aux alentours de Damas et à Lattaquié où 130 femmes sont réparties sur différentes activités. Chaque produit est fabriqué à la main selon des techniques ancestrales. C’est ce qui fait la particularité de leur travail. Rania s’est lancé un grand pari en créant son entreprise, on peut dire qu’aujourd’hui elle a réussi, redonnant de l’espoir et une dignité à ces femmes.
Désormais, les nombreuses créations de Rania transforment des vies, inculquent l'autodignité et transcendent les frontières, du Moyen-Orient à l'Europe et aux Etats-Unis, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande.

I Love Syria et Le Comptoir de Syrie

C’est dans une démarche commune que nos deux entreprises ont décidé de collaborer ensemble. Cela permet à la gamme de produit de Rania de pénétrer le marché français. Nous commençons d’abord avec des sacs et des pochettes en coton,  ce sont des produits à la mode ici en France. Pour fabriquer un sac, une femme a besoin de 2 semaines et pour une pochette, de 3 jours. C’est un travail minutieux qui demande beaucoup de temps. Pour fabriquer ces accessoires, chaque femme suit une formation de plusieurs jours.
La vente d’un sac permet à une femme de vivre pendant un mois. C’est pourquoi, Dominique Charby a décidé de participer à cette belle initiative en commercialisant ces sacs et pochettes.


Soutenez cette belle initiative!

Vous trouverez tous les sacs de Rania dans la catégorie textile du site internet du Comptoir de Syrie.

Commentaires

Laissez votre commentaire